Après la visite des deux plus grandes villes de Chine, un petit tour vers des endroits plus bucoliques n’est pas de trop !

Située à une heure de train de Shanghai, Hangzhou et son fameux lac de l’Ouest permet une évasion de ce genre avec ses couchers de soleil et ses collines embrumées !

C’est parti pour un rafraichissement de l’esprit mais pas de la météo !


Afficher Hangzhou sur une carte plus grande

L’art de faire à l’arrache en Chine

Ne pas être organisé permet de faire tout et n’importe quoi, sans plan, sans prévision autre que le lendemain au mieux, d’aller un peu au hasard au gré des idées et des rencontres.

Faire cela en Chine marche plutôt bien… sauf pour les transports ! Nous avions envie initialement de faire un tour à Suzhou, située à 30 minutes de Shanghai avant d’aller à Hangzhou. Mais, quand nous sommes allés à la gare prendre nos tickets pour Suzhou et en même temps pour Pékin, eh bien il n’y avait plus de tickets pour Pékin à la daté désirée !

Le constat est donc le suivant: le réseau ferroviaire n’est pas encore tout à fait en mesure d’ingérer la demande croissante de déplacement des chinois. Quand on sait qu’en plus, les tickets de train sont ouverts à la réservation 10 jours avant, tout va très vite !

Alors nous « avons » sacrifié la destination Suzhou ! Tant pis, ce sont les aléas du voyage, tout comme à l’inverse, faire à l’arrache peut réserver des bonnes surprises. Hangzhou en est une en quelque sorte !

Le lac de l’Ouest, un océan de calme au milieu de l’agitation

Pourtant Hangzhou est une ville « moyenne » avec 8 Millions d’habitants ! A notre arrivée, nous cherchons à fuir ce vacarme incessant et une nouvelle fois la pollution pour y trouver ce calme.
Lac de l'Ouest

C’est incroyable comment les espaces naturels peuvent générer de la sérénité, du calme alors que l’agitation à la chinoise n’est pourtant pas très loin !

La situation du lac de l’Ouest comme le suggère la carte est en réalité au milieu de la ville, mais entre les collines et la très grande surface du lac, on se croirait loin de tout ! Mais une vue en hauteur depuis une pagode démontre bien que vraiment, la ville avec tout ses excès n’est pas loin.

Tout autour du lac, diverses pagodes ou temples ont pris place, ce qui confère une âme supplémentaire à ce lieu, surtout réputé pour ses couchers de soleil, sous une lumière tamisée grâce à la brume (toujours cette humidité !!).

Lumière tamisée@Lac de l'Ouest

Brume sur les collines dominant le Lac de l'Ouest

Nuit tombante@Lac de l'Ouest

Le lac est très grand, ça je l’ai dit, le tour complet se fait en 5 heures à pieds et moins avec un vélo ! C’est d’ailleurs une excellente option. Avec une carte et des indications en chinois, se promener au pur hasard et un régal. Durant cette promenade, vous pourriez être amenés à vous immerger un peu plus dans la faune et flore chinoise:

Promenade au Lac de l'Ouest

Promenade au Lac de l'Ouest

Yun Qi Zhu Jing

Les copains ont décidé de dormir ce matin là afin de ne pas subir la chaleur « infernale »: 32°C à 9hrs du matin et un taux d’humidité à mouiller toutes les fringues en 30 minutes !

Le responsable de l’auberge me suggère donc d’aller faire un tour au parc Yun Qi Zhu Jing, puisque je souhaite voir les « collines » de plus près. Pour cela, il faut y aller en bus, et montrer les petits bouts de papier respectifs pour se rendre sur place sans soucis. Au pire, ne pas hésiter de s’aider des chinois, qui finiront bien par vous rendre service !

La promenade permet de s’immerger un peu plus dans la nature chinoise: forêts de bambous au milieu de temples et de petites mares:
Forêt de bambous Yun Qi Zhu Jing

Yun Qi Zhu Jing

Ou encore d’observer ici et là des spécimens de la flore locale:

Flore locale Yun Qi Zhu Jing

Quelques réflexions

  • Hangzhou est situé plus dans les terres que Shanghai = chaleur encore plus lourde et humide. C’est à prendre en compte. Ma peau étant sensible et étant asthmatique de base, j’ai commencé à avoir de l’ezcéma ! Bonjour les réveils en pleine nuit en me grattant ! L’ezcéma s’est arrêté en repartant à Pékin ou il faisait moins humide.
  • Pour continuer sur la lancée de l’humidité: au sommet du parc Yun Qi Zhu Jing règne une colline de 150 mètres accessible par escaliers. Eh bien, je vous dis pas l’effort physique et mental à fournir sous cette fournaise et votre corps expulsant toute l’humidité !
  • La leçon à retenir pour les transports est de réserver aussitôt que vous avez connaissance de la prochaine destination !
  • J’en parlerais dans un autre article, mais comme Hangzhou est moins touristique, vous y voyez plus de chinois ébahis de votre présence !
  • Attention aux hostels/auberges qui vous disent qu’ils n’ont plus de place en dortoir pour vous caser dans une chambre privée. C’est pipeau…