Ici, je vous livre quelque peu mon retour d’expérience pour ceux qui souhaitent voyager en Chine. La destination n’est pas une destination forcément facile à appréhender, de part les différences culturels, de niveau de vie et de communication. Il est donc bien utile de préparer son voyage.

Tout d’abord, parlons pépête: 1€ = 7.5CNY (approximativement)

Se rendre en Chine

Pour faire simple, c’est l’avion !

Mais avant cela, il faut passer par la case Visa. Heureusement, les choses sont bien faites, même s’il faut faire de la paperasse, c’est assez bien organisé, rapide. Pour 70€, l’administration française ferait bien de s’en inspirer ^^

Tout se passe ici: http://www.visaforchina.org/PAR_FR/

Il y a plusieurs aéroports à Pékin, mais tous les vols venant de l’étranger arrivent systématiquement au Beijing Capital Airport. Tout neuf, propre, silencieux, les formalités se passent bien et d’un coup en sortant, vous vous prenez d’office en pleine face le choc des civilisations !!! Enjoy.

Je n’ai pas de compagnie spécifique à conseiller, nous sommes passés par Swiss Air (très bien) à l’aller et LOT Airlines au retour (légèrement moins bien). Comptez entre 12 et 13 heures de vol…

Quelques petites choses à savoir une fois arrivé à l’aéroport:

  • faites un minimum de change, car le taux de change est PROHIBITIF…. juste de quoi assurer votre première journée et vous changerez ailleurs dans une banque par exemple (Royal Bank of China);
  • ne répondez pas aux sollicitations des gens, notamment pour des taxis au black;
  • si vous prenez un taxi, soyez sur de votre tarif et de votre destination. Ne partez pas tant que le chauffeur de taxi n’a pas allumé le compteur. Il tentera certainement de vous arnaquer, surtout si vous maîtrisez mal le chinois (notre cas ^^). Total: 150CNY la course alors que c’est moitié tarif normalement. Heureusement que nous étions 3. En tout cas, cette règle vaudra tout le temps !
  • Privilégiez plutôt pour 25CNY le transport en commun avec la navette vraiment rapide qui vous emmène en 30 minutes à Dong Zhi Men et de là, vous serez en plein cœur du métro pékinois.

Se déplacer sur place

C’est assez facile contrairement à ce que l’on pourrait penser. Pour preuve, voici quelques liens:

Les plans évoluent vite, mais cela vous montre que c’est écrit en pinyin et que se déplacer est aisé !

Ensuite, parlons des trains. Le réseau ferroviaire a beau être dense, mais la population très nombreuse, on ne s’imagine pas comment les trains peuvent être bondés ! Quelques astuces:

  • faire à l’arrache est quelque peu délicat. Alors le mieux est de planifier un tant soi peu en tenant compte du fait que les réservations de trajet ouvrent 10 jours avant..
  • Si vous avez du culot, du courage, vous pouvez aller les commander directement au guichet en croisant les doigts pour tomber sur un vendeur parlant anglais.
  • Sinon, vous pouvez aussi passer par une agence de voyage avec du personnel parlant anglais qui les réserve pour vous, moyennant une commission de 5CNY (prix constaté).
  • Les trajets sont longs: prenez ce facteur en compte (5hrs pour Beijing – Shanghai)
  • Quelques tarifs: 555CNY pour Beijing – Shanghai, 78CNY pour Shanghai – Hangzhou

Ensuite dans la rue, ça reste aussi assez facile. Les noms des rues sont indiqués en pinyin. Le conseil de base est d’emporter une carte de visite de votre hébergement. Si vous êtes perdus, vous montrerez cette carte à des chinois qui « essaieront » de vous expliquer comment retrouver votre chemin !

Se loger sur place

Comme d’habitude, les auberges de jeunesse marchent bien avec une qualité inégale, il faut être à peu près certain de ce qu’on va y trouver. Par exemple dans le premier hostel, on a vu un fil électrique pendre au dessus d’une douche !!

Alors, il y a un truc dont il faut se méfier si vous êtes en groupe: les tenanciers auront tendance à vous fourguer une piaule plutôt qu’un dortoir, soi disant qu’il n’y a plus de place. Évidemment, le tarif va de pair.. C’est pour la plupart du temps bidon. L’astuce que j’en retire est d’arriver un par un pour être sur d’avoir une place en dortoir.. Bref, on tentera très certainement de vous faire ce coup là !

Il y a quand même un sacré nombre d’hostels et il n’est pas utile de réserver, ou du moins quelques jours avant si on veut être tranquille. Le gros avantage des auberges de jeunesse, c’est que vous êtes a peu près sur de trouver du personnel parlant anglais ET des magasins à proximité ainsi que des services pour les étrangers: agence de voyage, réservation de tickets, aide en tout genre. Je garde un excellent souvenir d’Alice, qui nous a aidé pour un nombre incalculable de choses !!!

Je vous la recommande très sérieusement, voici ses coordonnées en image:

DSC_0112

Faire ses achats, manger, boire

Même topo que ci dessus:

  • au restaurant, calculez d’avance ce que vous allez payer et retenez le chiffre. Si le tarif n’est pas indiqué sur la carte, partez. Il arrivera que le chiffre annoncé n’est pas celui calculé ^^ Le plus drôle, c’est qu’ils se marrent en même temps qu’ils essaient de vous arnaquer, c’est un JEU pour eux !!
  • dans les marchés du « fake » ou « rue de la soie », il vous faudra être patient, avoir une excellente stratégie pour acheter ce que vous voulez à votre prix. Exemple, on vous vend un jeu du Mahjong à 450CNY alors qu’il n’en vaut pas plus de 150CNY. Mais ce prix là s’obtient suite à de nombreux efforts et coups tordus, comme par exemple, en simulant l’acheteur énervé qui s’en va ^^ Là, vous verrez le marchand revenir vers vous et vous le faire à votre prix !!
  • Si vous allez en bar, ne buvez uniquement ce qui provient d’une bouteille ouverte sous vos yeux... L’eau courante n’est pas tellement potable..

S’organiser pour aller à la Grande Muraille de Chine

Tout est expliqué ici: http://www.journauxdevoyages.com/chine-la-grande-muraille-de-chine-jin-shan-ling

Si vous perdez votre passeport

OUCH la grosse galère. Eh bien, c’est ce qui est arrivé à un des potes assez étourdi ^^ Pour vous sortir de là, procédons dans l’ordre.

  • Allez à votre dernier hébergement pour réclamer une photocopie de votre passeport (car ils les conservent), si vous n’en avez pas sur vous;
  • Ensuite, allez à la police et demandez à vous adresser à un agent parlant anglais;
  • Remplissez une déclaration de perte en prétextant que vous l’avez perdu ici et pas ailleurs (sinon ils vous diront d’aller ailleurs) et vous serez TOUT BLEU quand vous verrez qu’ils retrouveront votre photo prise à l’aéroport pour les formalité d’entrée; oui vous êtes fliqués !!
  • Avec cette déclaration de perte, vous êtes « tranquille », vous pouvez être logés et vous pouvez circuler pendant 30 jours;
  • Aller à l’ambassade pour déclarer la perte et commencer la procédure d’urgence pour un passeport temporaire;
  • Une fois effectué le passeport, vous devez aller au centre pour vous refaire un visa avec votre billet d’avion de sortie.

Le pote est revenu 2 semaines après nous, à titre d’information…