Vendredi 03/09/2010

Carte

Journal de bord

Oulala, dur dur le réveil. L’alcool et la fatigue accumulée laissent des traces.

Et puis la fin du voyage, déjà !

Bon bref, il y a encore une petite journée à profiter à Glasgow. Notre hôte nous sert un délicieux breakfast traditionnel. On se sent un peu en décalage vis-à-vis des autres clients, très souvent en couple !

On est 3 pauvres types en road-trip, ça paraît pas très sexy à côté !

Bon alors, le programme du jour est assez simple : chacun dans son coin et rendez-vous à 16 heures à la voiture !

Ok, je pars le premier toujours en quête d’exploration.

Je file en direction de la cathédrale, mais elle est carrément à l’autre bout de la ville. Construite au VIème siècle, elle est très visitée et demeure une des seules attractions qu’offre la ville. En effet, Glasgow ne donne pas l’image d’une ville touristique, mais d’une ville de travail. Autre différence de taille : l’architecture n’est pas très harmonieuse et la ville ne semble pas avoir de vraie histoire.

Tout le contraire d’Edimbourg, qui donnait l’impression d’être parfois dans un champ de touristes, avec ses magasins, sa vieille ville hyper mise en valeur, ses nombreux bâtiments/châteaux.

Après la cathédrale, je fais un passage au musée de la religion. Le musée traite de manière égale toutes les religions et je fais même quelques découvertes. L’idée est intéressante car cela permet de comprendre de manière pédagogique, l’idéologie que tente de répandre chaque religion.

A mon sens, une incitation à s’ouvrir l’esprit.

Juste à côtés de ces centres d’intérêt se tient un cimetière en forme de colline et qui donne une petite vue sur la ville. Je retourne au centre-ville et me met à la recherche de magasins de souvenirs, histoire de faire quelques emplettes.

J’en trouve difficilement un après avoir tourné en rond durant de longues minutes ! Et hop dans le sac, les shortbreads !!

Avant de vraiment revenir à la voiture, je fais une petite sieste sur la pelouse du Kelvingrove Park, histoire de récupérer. A la voiture, les potes m’attendent déjà et on ne tarde pas à se mettre en route, direction plein sud. Ca nous permet de voir encore un bout d’Ecosse, à travers le parc Galloway, le dernier massif montagneux que nous traversons. Ca devient de plus en plus plat, et la nostalgie des Highlands traverse mon esprit.

Au revoir, les moutons, au revoir les petits villages, au revoir les single tracks.

Malgré l’heure tardive, nous cherchons de quoi loger dans un très joli village, un port de pêche à Kirkcudbrigth. On essuie plusieurs échecs avant de trouver un hôtel. Il faut le dire, ici, c’est assez chic, une certaine bourgeoisie est perceptible. Les maisons sont très colorées, bien entretenues.

Nous profitons tranquillement de notre dernière soirée en Ecosse dans le pub de notre hôtel, à regarder des matchs de foot.

Photos

Alors « the garage » est un disco très réputé de la ville sur la très fêtarde Sauchiehall Street.

Glasgow est une grande ville très dynamique mais pas très harmonieuse. On y travaille et on fait la fête !

La cathédrale construite au VIème siècle !

Le coucher de soleil à Kirkcudbrigth.

Rien de mieux qu’une pinte pour regarder des matchs de foot avec les supporters écossais. Carrément en immersion !

Le serveur est pleinement concentré sur le match !