Dimanche 22/08/2010

Carte

Journal de bord

La nuit fut difficile à l’auberge : on s’est fait réveillé en beauté par des ksos en pleine nuit !!! Le sommeil a été dur à retrouver, les types mettaient 3 plombes à faire leur lit.

Pour se venger, le japonais s’est permis de faire du bordel lui aussi au petit matin, histoire de faire passer le message. NON MAIS OH !!

Nous reprenons la voiture direction Newcastle.

Pour la petite histoire, le petit déjeuner, ce fut au bord de la route, après avoir fait du stock dans une station service. MODE ‘NOUCH ! Le jus d’orange était dégueulasse LOL ! et la pinte était bonne.. de lait bien sur !!! (véridique « milk pint »).

Nous arrivons à Newcastle, on trouve un car park et hop c’est parti pour une petite ballade de 2 heures. Mais chacun de son côté, on s’est fixé un temps libre.

L’ambiance en ce dimanche est incroyable. Il fait beau, plus frais, la ville est vallonnée, mais surtout c’est noir de monde car il y du FOOT.

Eh oui, beaucoup de supporters portant le maillot des magpies se dirigent soit vers le stade de foot, près du centre ville, soit dans leur pub favori.  

Je prends de quoi manger chez Greggs, une chaîne de sandwichs-fast food, très bien implantée partout. Je ne verrai pas grand-chose de la ville durant ces deux heures : le centre ville, les ponts au dessus de la Tyne, le château et la cathédrale. L’architecture est différente du sud de l’Angleterre, il n’y a plus de briques rouges, mais des immeubles élégants.

Nous reprenons la voiture, toujours cap au Nord, mais en faisant un détour par le mur d’Hadrien qui longe d’ouest en est toute une région sur 40 kilomètres.

Le détour fut sans doute inutile, on s’est perdu plusieurs fois, et pis bon on a pas vu le site le plus important et pis ça se profite plus à pied.

Bref juste un tas de pierres diront les potes !

Toujours cap au nord,  via le parc national de Northumberland, bordant la « frontière » avec l’Ecosse.

Malgré la beauté de la route, elle est plutôt longue et lente, on avance pas bien vite. D’ailleurs la frontière England/Scotland est située à un col routier de 420 mètres.

Ca fait une bien belle jolie vue tout ça.

En allant payer le plein dans une station service, je demande le « receipt » et la caissière me répond un truc que j’ai même pas cherché à comprendre. On est bien en Ecosse, pas de doute !!!!

Nous arrivons finalement à Edimbourg vers 19 heures, et après multiples recherches nous trouvons un Bed & Breakfast pour les deux nuits suivantes, sauf que la seconde nuit devra se faire chez un autre B&B qui nous avait refusé quelques minutes plus tôt !!! La propriétaire du B&B se révèle fort chaleureuse et sympathique. Sa colloc avec un fort accent ne l’est pas moins et à ce qu’elle dit, elle marche super vite !!!

On sort bouffer au KFC (ça fait pas local je sais) et on se promène un peu dans la ville. Le pull devient obligatoire, on est au NOOORDD.. Et avant de se coucher tardivement, on fait le point sur un « programme » du voyage !!

Pffiou, longue journée. DODO enterré !!!

Photos

Une vue sur Newcastle, une ville très vallonée.

Malgré des recherches, je ne parviens pas à retrouver le nom de la place et de la statue. Mais le plus important est de signaler le nombre de supporters de foot, revêtus de maillots des magpies !!

 

Une église de Newcastle et là aussi, impossible de se remémorer le nom !!

Voilà le mur d’Hadrien. Ca ne fait pas très sexy, mais ça date carrément de l’époque gallo-romaine. Le mieux pour profiter est de randonner le long du mur. Les paysages autour sont superbes.

La campagne anglaise révèle toutes ses couleurs, son bocage, ses haies, ses prairies et ses collines.

Nous voilà rendus en « Scotland » !