Jeudi 26/08/2010

Carte

Journal de bord

Le réveil est très agréable, nous avons passé une excellente nuit, contrastant totalement avec celle de la veille. L’air de la montagne est présent, il fait plutôt moche mais il ne pleut pas.

L’essentiel est sauf.

On avale tranquillement un breakfast continental avec notamment des toasts au cheddar et jambon. Ca remplit vraiment le ventre et j’apprécie de plus en plus de manger salé le matin. On fait bien de se remplir nos ventres car nous partons ensuite pour une petite randonnée de deux heures sur la Creag Choimich Walk, une boucle longeant la route, la forêt et la montagne environnante. L’ambiance est paisible, nous passons à côté d’un château abandonné, la route n’est pas très loin, mais c’est calme et vraiment apaisant de silence.

Cependant, et chose IMPROBABLE, je me fais piquer par une guêpe qui est venue se coincer dans ma chaussure gauche montante !

Après cette randonnée, nous reprenons la voiture et quittons Braemar. On reste toujours dans le parc national Cairngorm Mountains, pour nous arrêter au départ de multiples randonnées entre Ballater et Banchory.

Après avoir pris quelques renseignements, on s’engage dans une promenade censée nous amener vers un lac. On constate que c’est blindé, bref les écossais aiment la randonnée (et ils ont raison !).

Nous on est carrément en mode pique-nique et bisounours world en cherchant un peu en vain le chemin pour ce lac. On y arrive enfin, mais bon bon, on s’attendait un peu à autre chose. Puis, mon instinct de campagnard, ou de paysan, c’est selon me dit de lever la tête pour observer les nuages.

C’est alors que je dis aux potes : EH LES MECS, VOUS VOYEZ LES NUAGES NOIRS LA BAS ? EH BEN ON VA SE LES BOUFFER TOUT CRUS.

Et bam, même pas 10 minutes plus tard, on se bouffe une véritable douche écossaise.

C’est l’occasion pour moi de tester la veste imperméable Lafuma fraichement achetée. Ca tient plutôt bien, comparé aux copains qui sont complètement trempés le temps des 20 à 30 minutes nécessaires pour revenir à la voiture.

Pendant ce temps là, les écossais continuent leur promenade, tranquille.

Ah bon, il pleut ?

On reprend la bagnole et on s’arrête un peu au milieu de nulle part dans un pub pour nous réchauffer et sécher nos fringues. Le barman papote un peu avec nous, en baragouinant en français. Nous prenons entre autre des short-breads, les fameux biscuits sablés écossais.

Suite à cette halte, nous repartons en direction d’Aberdeen, la 3ème ville d’Ecosse. De nombreux châteaux jalonnent le parcours mais le prix prohibitif des visites nous rebute toujours autant, sans parler des parkings « pay and display » au milieu de rien ! C’est clairement une autre culture.

On trouve facilement de la place dans un youth hostel à Aberdeen, et nous partons en ville pour se promener rapidement. Une certaine richesse semble palpable à en voir les voitures et les belles maisons très bien entretenues. La ville est moins sombre qu’Edimbourg mais plus petite.

Nous prenons une pinte dans un pub prenant place dans une église ou un bâtiment s’y ressemblant. Super décor !

Photos

La petite bourgade de Braemar lors de notre petite randonnée. Bon les montagnes, ce n’est pas les Alpes, mais quand même !!

Un des nombreux châteaux longeant la route en direction d’Aberdeen, il y a vraiment de quoi faire dans le coin pour les amateurs ! Par contre, impossible de retrouver le nom dudit château !

Une des rues du centre ville d’Aberdeen, le soir.

Le centre ville d’Aberdeen est moins sombre qu’Edimbourg mais nettement plus petit. Mais ça a l’air de bouger quand même.

Après une journée où l’on s’est bien fait rincer et avons pas mal marché, rien de mieux qu’une bonne petite pinte !