Lundi 27/06/2011

Journal de bord

Nous commençons la journée par un petit déjeuner encore une fois à se péter le bide. On finira par s’y habituer.

Allez zou, c’est parti pour une bonne marche. Tallinn est connue pour sa célèbre vieille ville médiévale (Vana Tallinn) et classée à l’UNESCO. Tout de suite en démarrant par la rue Pikk, le décor est posé : superbes bâtisses avec des architectures diverses : de l’allemand, du baroque, du rital et d’autres que je ne saurai cité. Il y a aussi beaucoup d’églises (St Olaf, la cathédrale orthodoxe Aleksander Nevski, Toomkirik …). La vieille ville abrite de nombreux batîments historiques, comme par exemple la plus vieille pharmacie au monde (Apteka) sur la place de l’hôtel de ville (Raekoja Plats).

Il y a tellement de belles bâtisses que l’ancien immeuble du KGB qu’on croyait être devenu un musée n’en était pas un. Réception très froide pour nous dire que

« non messieurs, ceci n’est pas un musée mais une crèche ».

Putain, on va arrêter nos conneries du tout à l’arrache.

Malgré une certaine affluence, les touristes ne sont pas encore nombreux. Par contre, c’est l’heure du warm up pour les jolies estoniennes alpaguant d’éventuels clients de restaurants !! Le midi en mangeant au Hell’s Hunt, qui se trouve être un excellent resto/snack (on l’a pris par hasard !!), je demande à la serveuse comment qu’on dit merci (je vous avait dit que je devrais faire ça 4 fois) elle me l’apprend :

merci se  dit Aitäh, prononcer Hhaiiyytahh. Là aussi, rire amusé en entendant m’exercer !!

L’après-midi, alors que le ciel se dégage, sera consacré à la visite du musée nationale de l’estonie. J’y apprends que l’estonien se considère comme fermé, lent et posé, mais non dénué d’un humour sarcastique (on va s’entendre !!). Ce caractère est du au passé mouvementé du pays et au climat pas très favorable. Je me dis quand même que ces estoniens en ont bavé : dominé par les suédois, un peu les allemands et surtout les russes. Tout ça n’est guère éloigné de ce qui se dit des scandinaves (bon arrêtons les clichés).

Nous continuons notre excursion en sortant du centre ville, pour aller vers le palais de Kadriorg, entouré d’un joli parc, d’une petite forêt et d’un quartier résidentiel avec des maisons typiques estoniennes. Pour cela, nous avons testé le tramway, et Toma a pu mettre en avant sa solide expérience de Europe de l’Est :

en cherchant où acheter des tickets, il me dit qu’il faut aller au kiosque et c’est BINGO dans la poche.

Par contre, ses compétences ont montré ses limites lorsqu’il a fallu composter. On ne savait pas comment s’y prendre !!! Il fallait en faite baisser la manette pour perforer le ticket. Merci aux autochtones de nous avoir appris !!

Arrivé dans le quartier Kadriorg, dépaysement premier acte :  passé avec succès. Les maisons sont belles, y a rien à dire.

Le soir, je profite de notre repas pour méditer un peu : je constate effectivement que la vie est moins chère ici, mais je ne ressens pas tellement de différences de richesse ici, enfin pas encore. Les gens ont l’air bien, je ne sens pas la pauvreté. Et on voit beaucoup de voitures neuves.

Photos

Une des rues pavées permettant de monter en haut de la vieille ville (Vana Tallinn).

Old Town Tallinn

 

La vieille ville est coupée en deux par une falaise, et en haute de cette colline, on peut admirer ce genre de vues. Un mélange de couleurs, un vrai régal pour les yeux !

Old Town Tallinn

 

L’église St Olaf, si majestueuse. Pour anecdote, les églises sont très nombreuses dans la vieille ville !

St Olaf's Church

 

La maison des 3 soeurs, toutes mitoyennes. Je ne connais pas l’histoire liée à ces maisons, mais il y a peu près la même chose à Riga !

Three Sisters house