Si vous allez au Monténégro, les bouches de Kotor sont incontournables ! En effet cette destination est la plus connue du pays, classée à l’UNESCO. La vieille ville au coeur d’un cadre majestueux fait de montagnes très abruptes plongeant dans la mer offre un bon concentré de belles choses à voir.

C’est donc en toute logique qu’après l’air de la montagne que je cherche l’air de la mer, un retour à une vie plus citadine et à une atmosphère plus chaude.


Afficher Kotor sur une carte plus grande

La vieille ville de Kotor

Ce qui surprend dès l’arrivée de Kotor, c’est que la ville est entourée de montagnes abruptes tout le long. En gros, où que vous allez, vous allez pas tarder à affronter les pentes, et en regardant au loin, on ne voit que des montagnes plongeant dans la mer.

Coucher de soleil@Kotor

En regardant en hauteur, on ne voit que des montagnes démarrant dès la vieille ville, formant un « fjord« :

Montagnes surplombant Kotor

La vieille ville regorge de petites ruelles à l’architecture « vénitienne », d’églises plus ou moins grandes, et surtout tourisme oblige, de beaucoup de boutiques. Mais cela va encore, ce n’est pas encore la pleine saison. Parmi les centres d’intérêt à voir, il y a la cathédrale:
Cathedrale@Kotor

ou encore la forteresse nichée sur le flanc de la montagne:

Forteresse de Kotor dans la montagne

C’est un excellent spot pour observer un coucher de soleil et les montagnes au loin:

Coucher de soleil@Kotor (forteresse)

On peut monter à pied à la forteresse, mais cela demande d’avoir une bonne paire de chaussures et d’être prudent. Le « chemin » n’est pas en excellent état et est parfois glissant (ma cheville gauche s’en souvient un peu…).
Balade dans la forteresse@Kotor

Cette balade en hauteur permet d’apprécier mieux le charme de la vieille ville:
Vieille ville@ Kotor

Kotor est un haut lieu touristique du Monténégro, l’anglais est bien parlé et la population semble assez aisée financièrement. Cela change du nord du pays, même si on y perd en authenticité. J’ai personnellement bien aimé Kotor, même avec les artifices, car le cadre est unique et il ne faut pas aller bien loin pour retrouver un peu de simplicité.

Randonnée dans le Parc National des Monts Lovćen

Tombant par hasard sur le début de sentier amenant au Jezersky à 1657m, je me mets en tête d’y aller « à la fraîche » le lendemain matin. Départ 6h30. Le début de la randonnée est sympa, au fur et à mesure de la montée du « fjord » mais c’est à peu près tout.  Malgré une vue censée être splendide au sommet, le ciel voilé bouche complètement la vue.

Ne voulant pas de nouveau faire 15kms à pied, une voiture de touristes me ramènera à Kotor. Et l’impression visuelle est totalement différente. D’une forêt banale sur le sentier, je découvre maintenant de multiples vues sur la baie de Kotor sur la route!

Sur la route au dessus de Kotor
Je conseille fortement de privilégier la route pour découvrir les Monts Lovćen

Quelques réflexions

  • Pour être honnête, c’est ici que j’ai vu les plus belles filles de tout le voyage (avec Belgrade). L’attrait de la côte ?
  • Et justement, ça drague sévère. Les chauffeurs de bus « italiens » m’amusaient beaucoup avec leur air séducteur et qui payaient des coups ou des glaces aux filles du bus !
  • Les bus étaient lents en Bosnie ? C’est presque pire ici. une journée entière pour descendre de Zabljak à Kotor ! dur dur à la fin, vraiment.
  • L’attrait du tourisme est vraiment présent ici. Attention aux pièges et aux offres reluisantes, et savoir dire non. Je dirai pas que c’est agressif mais c’est pas loin.
  • Vous croyez être seul sur les chemins, un dimanche matin à 6h30 ? PERDU. Je rencontre un randonneur anglais, qui est une véritable bible des sentiers pédestres de Kotor. Ca permet de bien passer le temps.
  • Le Monténégro est un petit pays. Il n’est pas rare de recroiser des voyageurs croisés quelques jours auparavant. C’est encore moins banal, lorsqu’on est soi même escorté en stop et qu’on recroise un voyageur en train de manger au bord d’une falaise dominant la baie !
  • 30° mi mai à mon arrivée à Kotor, ça dépote !!