Eh oui, si vous regardez bien la carte, le Monténégro est un tout petit pays de 14000km². Son indépendance ne remonte qu’à 2006 et était auparavant attachée à la Serbie, et encore avant à la Yougoslavie. Le pays, de part sa taille a subi les influences vénitiennes et ottomanes.

Profitant de 3 jours de location de voiture, je m’en vais donc voir ce melting-pot dans différentes villes, proche en distance, mais aux cultures bien différentes.


Afficher Monténégro_culturelle sur une carte plus grande

Cetinje, la royale.

Cetinje fut auparavant l’ancienne capitale du Monténégro, du temps du « royaume ». La capitale est maintenant Podgorica, mais la résidence du président se situe bien à Cetinje. Du fait de son passé, la ville offre plusieurs centres d’intérêt d’ordre culturel. Notamment le musée du roi Nikola Petrovic:

Musée du roi Nikola Petrovic@Cetinje

Bien qu’intéressant et bien fourni en pièces, le musée n’offre pas de traduction en anglais. C’est une constante pour tous les autres musées (ethnographique, art, national) de Cetinje !

Musée du roi Nikola Petrovic@Cetinje

Tous les musées et centres d’intérêt sont réunis dans le même quartier de la ville, c’est assez pratique. A côté, se situe aussi un monastère:
Monastère@Cetinje

Malheureusement, le temps est très mauvais, et trimballant toutes mes affaires, la visite de Cetinje en sera fortement raccourci ! Direction Podgorica maintenant !

Podgorica, un reste de l’époque de Tito

Podgorica est la plus grande ville du Monténégro et aussi sa capitale. Cependant, une fois n’est pas coutume, cette capitale n’est pas très touristique. Enfin si, peut être pour les nostalgiques de l’époque de Tito grand dirigeant de l’ex-Yougoslavie, à travers ses immeubles « soviétiques », il faut bien le dire composent la majeure partie du paysage de la ville:

Place@Podgorica

Immeuble austère@Podgorica

Podgorica est donc une ville qui tranche complètement avec les villages typiques de la côte !

Cependant sa situation est excellente, car proche des montagnes qui entourent toute la ville, ainsi que desservi par de nombreuses lignes de bus et gare ferroviaire assure des liaisons avec Belgrade. Enfin la location de voiture est moins cher à Podgorica que dans le reste du pays.

Vous l’aurez compris, on vient à Podgorica, pour ses aspects pratiques, une ville « hub » en quelque sorte.

Néanmoins, il subsiste quelques éléments de modernité dans la ville, notamment le pont « Millenium »:

Pont Millenium@Podgorica

Pont Millenium@Podgorica

Il y a aussi quelques églises et musées à voir, cependant je n’ai eu le temps d’y aller.

Stari Bar, le vieux Bar

Ayant réservé une voiture de location pour 3 jours afin de mieux explorer le sud-Est du Monténégro et surtout le lac Skadar (à venir dans un prochain article), je m’arrête à la vieille ville de Bar qui m’a été recommandé.

En réalité, la situation de la vieille ville est majestueuse. Au pied de montagnes et dominant totalement la « plaine »:
Stari Bar

La restauration de la vieille ville est assez hétérogène. On peut y avoir un hammam en bon état, mais aussi une église complètement en ruines. Cependant, la balade est intéressante au pied de la vieille ville. La saison touristique n’est pas encore lancée, il n’y a que peu de touristes. Les restaurateurs et autres commerçants attendent patiemment qu’on leur rende visite:

Stari Bar

Cette proximité évidente se traduit par quelques belles rencontres, dont la suivante avec cet homme âgé:

Monténégrin

Sans que l’on ait un seul langage en commun, nous parvenons à nous comprendre quelques instants. Ouvert, il me montre quelques lieux qui font la renommée du Stari Bar, dont notamment la mosquée et bien évidemment la vieille ville derrière la forteresse. Il me parle aussi un peu de l’Albanie.

Eh oui, la frontière albanaise n’est plus très loin. Et en allant à Ulcinj, ma prochaine destination, cela est encore plus flagrant.

Ulcinj, un petit ou grand air d’Albanie, c’est selon

Ulcinj, la dernière ville avant l’Albanie est évidemment fortement peuplé d’albanais. Cela se voit clairement dès mon arrivée. Les visages sont différents, tout se fait encore plus à l’arrache, des inscriptions en albanais sont indiquées (notamment pour les chambres chez l’habitant), les habitations présentent un air nettement plus oriental, ce qui tranche avec Kotor par exemple:

Maisons étagées@Ulcinj

Bien évidemment, les mosquées se font plus présentes que dans le reste du pays:

Mosquée@Ulcinj

En dehors de « palper » une atmosphère différente en étant proche de l’Albanie, ce qui fait l’attraction d’Ulcinj est sa vieille ville tout en pierre et plutôt bien conservée. Elle domine la mer, du haut de falaises et protégée par des fortifications.

Stari Ulcinj

Stari Ulcinj

Rien à dire, les monténégrins savent faire des vieilles villes. Et surtout de les conserver.

Quelques réflexions

  • Le problème est récurrent: dès qu’il pleut, les routes deviennent des piscines, surtout pour les piétons !
  • Vous pouvez être sur que dans le sud-est du Monténégro, vous ne verrez que peu de touristes.