Pendant ces 4 mois de voyage en Nouvelle-Zélande, j’ai pu constaté maintes fois la diversité des paysages qu’offre ce pays pour si peu de surface habitable, surtout dans l’ile du Sud. Je vais donc me concentrer sur 4 endroits distincts et bien différents les uns et autres en racontant quelques petites histoires pour vous prouver que OUI, en Nouvelle-Zélande, on trouve de tout !

Le Queen Charlotte Sound

Faisant partie des Marlborough Sound, j’en avais bien entendu parler sans trop savoir quoi y trouver. Puis finalement, alors que je me trouvais en HelpX sur la Kapiti Coast, on me tuyaute un autre plan volontariat sur le Queen Charlotte Sound. Contre quelques coups de main à Susan et son fils Mike et une véritable découverte culturelle, je serai hébergé dans une maison ayant ce genre de vue imprenable:
Vue depuis la maisonQueen Charlotte Sound

J’ai pu emprunté un vélo pour faire une balade jusqu’à Anakiwa, pile en face, malheureusement le temps n’était pas vraiment de la partie, la lumière était vraiment terne:
Queen Charlotte Sound

Pas besoin de faire des longues descriptions pour expliquer que les sounds, c’est surtout une succession d’îles montagneuses qui sont encerclés par la mer. Je ne suis pas certain que Queen Charlotte Sound soit le plus spectaculaire, Pelorus Sound l’est bien plus à mon avis. Un moyen de bien parcourir la région est de randonner sur le Queen Charlotte Track

Lake Tekapo

Ah Lake Tekapo ! Une véritable claque en arrivant depuis le sud. Bon je vais pas vous refaire le refrain sur la couleur de l’eau car bon, voilà les faits sont là: ça claque. Il y a tout ce que j’aime, à titre personnel: l’eau et les montagnes. Les tussocks asséchés des montagnes jaunissent les lieux et couplé avec le bleu émeraude, cela donne un sacré contraste:
Lake TekapoMont John Track
Une balade de 3 heures autour du Mont John permet de mieux profiter de lieux. Attention à la chaleur pendant l’été. Du Mont John, vous pouvez admirer un très large panorama sur le désert néo-zélandais si je puis dire. En effet, seuls 4000 habitants vivent dans le bassin de Mackenzie et de longues minutes en voiture se passent avant de croiser une habitation ou un village. En l’absence de pollution lumineuse, Lake Tekapo est l’endroit idéal pour observer les étoiles. Ainsi, le Mont John est aussi connu pour son observatoire astronomique.
Vue vers les plaines désertiques depuis le Mont John

Les Catlins

Pas ou peu de montagnes dans cette région au sud est de l’île du Sud, c’est plutôt les rochers, l’eau et la faune qui prédominent les Catlins. Les voyageurs pressés ne s’y arrêtent pas, préférant directement aller de Dunedin vers Invercargill, les routes pour accéder aux sites sont parfois en terre et enfin les aménagements minimalistes. Il y a de quoi se sentir un peu en dehors du tourisme de masse. Néanmoins, le petit secret bien caché commence à devenir de plus en plus connu, comme je peux en témoigner à Curio Bay lorsque que je voulais contempler les manchots aux yeux jeunes manqués sur Otago Peninsula. En effet, de nombreux touristes étaient aussi présents pour les mêmes raisons que moi, modulo le fait qu’ils étaient toutefois assez bruyants malgré les recommandations à l’entrée du site.

Résultat ? Eh bien, malgré qu’ils étaient là, les manchots restaient près de leurs nids et n’allaient pas plus loin. Pour résumer: on devait les déranger….
Manchots antipodes

Les autres sites amènent beaucoup de touristes pour des raisons évidents: pour la beauté des lieux et leur caractère photogénique, comme les Purakaunai Falls, bien connu des photographes amateurs et experts !

Purakaunai falls

Enfin, Nugget Point est un autre beau point d’observation de la côte Sud et il se murmure que l’on pourrait aussi apercevoir des manchots:
Nugget Point

Franz Josef Glacier

Le dernier endroit présenté est celui qui à titre personnel m’a le plus surpris quand je suis arrivé.

En effet, je connaissais déjà les glaciers, notamment ceux des Alpes françaises mais vraiment de voir un glacier descendre quasiment jusqu’au niveau de la mer et ce parmi la forêt tropicale et humide, ça m’avait vraiment secoué ^^ Franz Josef Glacier est un des plus longs glaciers du pays avec 10 kms. Depuis le car park, un chemin vous y emmène moyennant 20 minutes de marche mais pas jusqu’à son pied, le chemin étant barré à cause des mouvements de terrain. En effet, pour ceux qui n’auraient pas encore remarqué, la Terre est en plein changement climatique et les glaciers en subissent les conséquences. Le recul impressionnant en si peu de temps du glacier inquiète notamment les locaux tandis que juste au dessus de moi, les hélicoptères venant déposer des touristes fortunés sur le glacier s’enchainent… Je ne sais quoi en penser.
Marcheurs vers Franz Josef GlacierFin du walk vers Franz Josef Glacier

Puisque le glacier peut difficilement être admiré, plusieurs balades sont proposés à partir du car park, dont notamment Alex Knob Track que j’aurai voulu grimper mais la météo annoncée était clairement défavorable (heavy rain dans la West Coast = rentre dans ta maison) ou encore Peter’s pool ou l’on voit un superbe reflet du paysage dans l’eau (bon tant pis pour la lumière terne).
Glacier Franz Josef depuis Peters Pool

Personnellement, je vous recommanderai plutôt de vous attarder au Fox Glacier ce qui vous permet de faire une pierre deux coups, en allant vous promener au lac Matheson (réputé pour les reflets du Mont Cook) à proximité donc.

Alors, convaincu ?