Cet article se veut juste le témoignage d’un instant éphémère mais qui reste gravé dans ma mémoire: les couleurs du coucher de soleil sur le Mont Ruapehu.

D’ordinaire, je ne « photographie » qu’à l’instant ou il m’est donné de voir sans (malheureusement) attendre que les bonnes conditions soient réunies, notamment pour la lumière. Ce qui à mon grand regret me fait louper plein d’opportunités. J’ai en général la flemme de me lever tôt ou de me coucher tard et je me considère que comme pur amateur dont les images n’intéresseront pas.

Mais ce soir, j’étais là.

C’est un rendez-vous qui aurait pu être loupé, car croyant que le coucher de soleil serait sous les nuages, je cherchais à m’endormir. Puis en regardant par la fenêtre de la hutte, je vis un ciel orangé. Alors ni une, ni deux, je me relève, pars en claquettes sur le sentier quelques centaines de mètres plus loin et finit par poser l’APN sur un piquet stable servant de trépied pour réaliser ce qui est peut-être ma plus belle photo réalisée à ce jour.

40 secondes ont suffit pour immortaliser ce moment en pause longue. La photo en elle-même est légèrement sous exposée pour garder un maximum de contraste entre les couleurs sachant qu’il y a une zone de haute lumière entre deux trainées bleus et oranges.

Au milieu de ces traînées de couleurs, le Mont Ruapehu avec ses névés reste figé.