Arrivant depuis Liverpool par le nord du Pays de Galles, c’est presque naturellement que je me retrouve dans le fameux Parc National Snowdonia, dominé par le Mont Snowdon culminant à 1085m à seulement 11km de la mer.

Sauvage, vert, peuplé de lacs et de moutons, paradis de la randonnée, mais aussi des cirés, que nous réserve ce parc et qu’il y a t-il donc à voir ?

C’est parti pour un dépaysement brut et revigorant.

Afficher Parc Snowdonia sur une carte plus grande

Les Swallow Falls (à Betws-Y-Coed)

Non loin de Betws-Y-Coed, je m’arrête à proximité des Swallow Falls pour y dormir dans une auberge de jeunesse. Moyennant l’aide d’un gallois au fort accent pour m’expliquer comment y entrer et 1£ voici le spectacle offert:

les swallow falls

 

Le village de Betws-Y-Coed visité rapidement le lendemain matin est charmant, malgré une pluie battante et un fog persistant, me faisant hésiter sur l’ascension du Mont Snowdon. Après quelques infos prises à l’office de tourisme et un ton résolument optimiste de l’hôtesse

it’s going to improve

je reste sceptique mais part à l’approche du sommet et laisse la voiture à proximité du parking Pen-Y-Pass (5£ de charge).

Randonnée au Mont Snowdon

Il y a deux sentiers à partir de Pen-Y-Pass menant au Mont Snowdon:

  • le Miner’s Track assez bucolique et qui traverse deux lacs très jolis mais réservant de très belles averses de pluie (testé et approuvé). Le préférer pour la descente:

lac sous le fog

 

sentier vers mont snowdon

  • le Pig’s Track plus sauvage mais plus rocailleux, le préférer pour la montée. Avec un peu de chance, vous y croiserez des moutons pas très sauvages et prêts à poser pour une photo !

moutons en descendant du mont snowdon

Après avoir bataillé avec la pluie lors de la montée et fini l’ascension sous les nuages, le Mont Snowdon ne permet pas d’y voir grand chose là haut, mais seulement les gallois venus en masse pour leur « balade du dimanche » !

la vallée du mont snowdon

 

Heureusement en descendant, le ciel se découvre un peu et le sommet peut être aperçu en haut à gauche:

le chemin vers le mont snowdon

 

Je garde un excellent souvenir de la randonnée: de la verdure, des montagnes à la fois douces et brutes, des moutons pas sauvages, des lacs, de quoi papoter un peu et un côté aventurier avec la pluie et le vent à gérer !

Caernarfon

Petit port de pêche aux rues colorées, Caernarfon est surtout connue pour son château qui fut le théâtre du couronnement en tant que Prince de Galles du prince Charles.

La visite du château se fit de façon solitaire au début, puis ça s’est vite rempli de monde, très progressivement. En effet, ce jour là était ferié au Pays de Galles, de nombreuses animations étaient prévues pour se sentir dans une ambiance médiévale.

Voici par exemple un visage typiquement gallois, un des comédiens. Notez que je n’ai pas pour habitude de tirer des portraits d’inconnus:

"comédien" du château de caernarfon

 

En flânant dans les rues colorées de la ville, je m’arrête à un Fish&Chips au rdc de ce bel immeuble qui représente une des nombreuses variétés de couleur disponibles (comme pour une palette de peinture):

dans caernarfon

Beddgelert

De retour dans la montagne, Beddgelert est situé de l’autre côté du Mont Snowdon.

Juste pour situer le contexte: les paysages traversés constitués de grandes plaines entourés par la montagne et de lacs sur la route ont failli me faire arrêter plusieurs fois ! C’est ici un vrai plaisir de conduire.

L’ambiance dans le village est un tantinet plus celtique que dans les autres villages vus. Par exemple, cette demeure me fait penser à celles qu’on peut voir en Bretagne (nord):

maison typique galloise

 

Jour férié oblige, c’est blindé de monde, pour manger et acheter des produits à base de « bois ». Heureusement, les amateurs de nature peuvent randonner tout autour, à vrai dire, le village est petit. L’église est très bien conservée:

eglise à beddgelert

Après cette pause, je me remets en route vers d’autres contrées, mais direction plein sud. Là encore, je traverse des fantastiques paysages (lacs, vallées, plaines, plateaux, prairies, petites forêts).

Penmaenpool

Je marque l’arrêt de la journée à une auberge de jeunesse de Penmaenpool à proximité de Dolgellau.

Pour y accéder, je dois emprunter une route en single track mais en mode « rallye ». Mis à part la route qui serpente dans tous les sens, et seulement 6 passing places bien cachés en 2 kilomètres, tout va bien, c’est très paisible et vert. C’est certainement le prix à payer pour se retrouver « presque » en pleine nature. A proximité quasi immédiate de l’auberge, ce torrent:

torrent

 

Le tenancier de l’auberge m’aide à planifier une nouvelle randonnée : le cadair idriss pour le lendemain. Très sympa, on discute encore du sacré saint temps gallois, qui oblige l’être humain à être humble face à la nature.

D’ailleurs, il ne manque pas d’humour: pour lui, si la météo indique « sunny intervals » c’est qu’il va pleuvoir !

Randonnée au Cadair Idriss

D’une altitude de 893m, le Cadair Idriss est mon dernier point d’excursion dans le parc Snowdonia. J’avais pourtant bien repéré le parking du « Pony Path » mais impossible de le trouver. Après des tours et des détours, je finis par le trouver, mais je n’ai pas d’argent liquide sur moi pour payer la charge de 4£ ! ARGHH !

Alors je me résigne à demander à un B&B à proximité, puis grande surprise, la bonne femme avec un accent londonien me dit que je peux laisser la voiture chez elle (elle n’avait pas de monnaie et était prête à me passer 4£). YESS. Allez, c’est parti pour la rando, qui se finit rapidement dans les nuages

rocher sous le fog

 

Heureusement, un abri est disponible en haut du sommet pour se protéger du froid et du vent. Je parviens à récupérer des informations sur la suite de la randonnée (je suis en mode totale arrache) et redescend rapidement sous les nuages. C’est beau !

a l'amorce de la descente du cadair idriss

 

Pendant la descente, je fais copain copain avec un gallois en « gilet jaune« . On tape la discut sur un tas de sujets : football, le pays de galles, la randonnée. Ce fut très enrichissant et il me remerciera de la compagnie une fois la randonnée terminée. Super moment.

un gallois

 

Après 3 jours et demi dans le Parc National de Snowdonia, je descends maintenant plein sud en gardant à l’esprit les belles rencontres, les randonnées en mode « aventure » et les quelques galères !

Quelques réflexions:

  • Voulant causer avec le serveur d’un fish&chips à Caernarfon, je cherche à connaître le score de la finale de la champions league, mais en réalité, impossible de  déchiffrer son accent !! La légende des français parlant mal l’anglais ne va pas s’arranger. Mais j’avoue être surpris par un fort accent « gallois ».
  • Une discussion avec le tenancier d’un hôtel à Llanberis permet d’en savoir plus sur la météo galloise. Pour résumer « it’s a lotery ». Voilà, tout. Il faut donc prévoir: ciré, pull et crème solaire (on sait jamais).
  • Le parc Snowdonia est l’un des endroits les plus pluvieux de Grande Bretagne: il y pleut jusqu’à 4500mm d’eau par an !