Sous forme d’une FAQ, j’essaie d’apporter réponse à vos questions potentielles:

A qui s’adresse le voyage ?

Y a pas photo, les randonneurs et amoureux de la nature seront comblés !

  • randonnées dans le parc national de Snowdonia, les Brecons Beacons ou encore sur les sentiers côtiers du Pembrokeshire;
  • amoureux de la nature, dans tout le pays de galles, sauf peut être à l’est;
  • amateurs d’histoire par la visite de nombreux châteaux, villages en pierre;
  • buveurs de bière et fans de rugby à Cardiff;

Quelle durée de séjour ?

Alors si vous avez bien lu le récit, vous savez que j’ai passé 8 jours là bas. Eh bien, comme d’habitude, c’est trop court 🙂  Encore heureux que j’ai fini par louer une voiture de loc quelques jours avant, enfin j’en parlerai plus bas.

Bref à mon avis, du fait de la beauté des lieux traversés donnant carrément envi de s’y arrêter pour de bon, 2 semaines me semble nécessaire pour faire un bon tour en prenant son temps et en se pétant les rétines !!

Après à chacun son rythme.

Si vous n’avez que peu de jours, entre 4 et 5 jours, vous pouvez coupler la visite de Cardiff avec la péninsule de Gower pas trop loin et les montagnes des Brecons Beacons. Déjà ça offre un bon dépaysement.

Je peux faire le même conseil (4/5 jours) pour le Nord du pays si vous arrivez par Liverpool ou Manchester avec la visite du parc national de Snowdonia, Conwy, Llandudno, et éventuellement la péninsule d’Anglesey.

Je ne conseillerait pas d’aller à Cardiff en WE, sauf pour le rugby !! Ce n’est pas une ville musée, pas très touristique, même si c’est sympa en soi. Pour un WE en amoureux, y a bien mieux à mon avis.

Comment qu’on y va là bas ?

Ca va pas être compliqué.

Depuis que le tunnel sous la Manche est ouvert, tout est possible.

Avion, voiture, ou même vélo, vous avez l’embarras du choix.

J’ai personnellement pris l’option avion, pour des raisons de temps. Avec la compagnie EasyJet, j’ai atterri à Liverpool pour traverser du nord du sud le Pays de Galles puis repartir par Bristol. J’en ai eu pour 110€ en ayant réservé 2 mois avant.

Ensuite, j’avais loué avec Hertz une voiture de location.

Alors initialement, je pensai circuler en bus, mais ça s’est avéré être un beau bordel pour m’y retrouver avec les multiples compagnies de trains et de bus. Puis j’avais peur de finalement pas faire grand chose. Puis surtout, je ne voulais pas m’organiser avant de partir. J’avais envi de liberté, sans contraintes !

Se déplacer en bus demande du temps et une grande flexibilité. Or pour ce voyage j’avais des idées assez précises de ce que je voulais faire: randonnées. Soit très difficilement compatible avec les déplacements en bus pour un séjour si court.

Pour les intéressés, ce site vous propose de composer vos itinéraires (Traveline Cymru). Il est souvent nécessaire de faire 1 ou 2 changements pour aller à un autre endroit en dehors des grandes villes et faut pas être pressé. Un pass vous permet de voyager librement pendant 8 jours avec les bus ou 4 avec les trains pour 84£ (Explore Wales Pass)

Donc voiture de loc.

J’ai trouvé une offre sympa avec Hertz: 207€ pour 6 jours de location, tout compris. Ce qui est raisonnable à mon avis.

Ensuite l’état des routes. Elles sont en bonne état, mais n’espérez pas avaler les kilomètres si facilement. Conduire en Grande Bretagne est d’une manière générale un PIED MONSTRE.

Ca tourne dans tous les sens, on se croirait vraiment en rallye même quand on ne roule pas vite. Beaucoup de traversées de villages, ça monte, ça descend et ça tourne, quelques travaux, une belle et rare grande ligne droite puis de nouveau un virage très serré qu’on ne voit pas venir. Sans compter les single tracks !!! Olala, que de bons souvenirs.

Un vrai régal je vous dis.

Le volant à droite ? Aucun soucis. J’appréhendais un peu, mais c’est vraiment pas compliqué. Heureusement la boite de vitesse est la même. Les réflexes viennent assez vite, et même si on a tendance à rouler trop à droite, au bout de 2/3 jours, on est habitué. Enfin c’était mon cas.

Attendez, mais les hébergements là bas, ça ressemble à quoi ?

J’ai logé quasi exclusivement en Youth Hostel, sauf le soir à Llanberis. Pour des raisons de coût (la chambre simple m’a couté 35£ à Llanberis contre entre 15 et 20£ en auberge), mais aussi pour des raisons sociales.

En auberge, on rencontre du monde. Et j’aime ce principe même si on est pas obligé de faire copain copain par la suite, ça permet juste de rencontrer des gens sympa. J’ai toujours pu discuter avec des gens, même si je ne m’attendais pas à ce public plutôt familial du aux vacances. Mais ça l’a fait.

Pour la qualité de l’hébergement, aucune inquiétude. Il y a juste l’auberge à Betws y Coed que je n’ai pas aimé. Dortoirs en vrac, douches sales ça faisait cabanes cheap. Pour info, j’avais réservé deux nuits au Nos Da Studio Hostel à Cardiff (Nos Da Studio Hostel), un backpacker assez récent et très bien situé (en faite, juste à coté du Millenium Stadium). Les chambres sont exigues mais c’est propre.

Des campings existent, et même si j’ai hésité un moment à cette option, je ne sais pas ce que ça vaut. J’ai vu plusieurs campings presque « improvisés » ou les conditions sanitaires étaient au minimum. Comprendre par là que point de salut sans camping car. Et il y en avait beaucoup. Pensez aussi qu’il pleut souvent quand même, d’où les campings car !

Le premier réflexe que j’ai eu, c’est de demander à obtenir le book qui recense toutes les auberges de jeunesse en UK. Très pratique et je me basais sur ça, quand je cherchais un logement !

Bien, mais je paie comment et quel budget prévoir ? Et pis, c’est sûr ?

Niveau budget, j’ai douillé !

Déjà je partais seul et en voiture. J’en ai eu pour presque 800€ en tout !

Ensuite, la voiture, il a fallu la nourrir ! et je peux vous dire que la Corsa, elle pompait ! J’en ai eu pour 91£ soit environ 105€ alors que je n’ai roulé « que » 900 bornes !

Et puis, le reste a fait que j’en ai a peu près pour 800€, sachant que je me suis fait plaisir en allant voir un match de rugby avec un ticket a 33£ soit 38€. C’est surtout que j’avais pas envi de rentrer avec des livres en poche, comme pour l’Ecosse !

Les visites sont globalement chères pour l’intérêt, ça confirme donc l’impression eu en Ecosse. Par exemple, la visite de la cathédrale de St Davids vaut la bagatelle de 3£. Les parkings aussi sont payants et il vaut mieux éviter de jouer avec les flics. Mais vu les endroits ou je suis allé, je risquais pas grand-chose !

De mémoire, les tarifs étaient les suivants :

  • 4£ pour le parking permettant d’accéder à Marloes Sands et la pointe de St brides ;
  • 4£ pour le parking d’où démarre le Pony Path pour grimper le Cadair Idris ;
  • 5£ pour le parking Pen-Y-Pass d’où démarrent des sentiers pour grimper le mont Snowdon.

Eh oui, payer le parking c’est une institution !

Pour finir, il n’y a guère que la bière soit moins chère : 3£ la pinte, mais j’ai été surpris de n’en trouver que très peu dans les supermarchés. Le cidre a bien plus de succès !

Alors pour la sécurité au Pays de Galles, en dehors des villes, n’ayez rien à craindre. On est quand même loin de l’agitation, dans la campagne, c’est calme.

En ville, sans être parano, il est nécessaire de rester prudent, notamment lors des soirs en week-end ou lors de matchs de rugby, enfin un peu comme partout !!

J’avoue quand même que quand j’ai mangé, euh pardon quand je ne savais pas ce que je mangeais, dans le fish&chips d’un quartier délabré à Merthyr Tydfil, il y avait derrière moi, pas bien loin 4 loustics un peu énervés entre eux qui mangeaient, enfin eux aussi ne devaient pas savoir ce qu’ils mangeaient !! Alors j’ai fixé toujours droit devant et je n’ai jamais cherché leur regard.

Très très bien tout ça, mais on parle comment là bas ?

Un anglais baragouiné suffit à comprendre et à se faire comprendre dans la plupart des cas.

Les gallois ont quand même un sacré accent et il peut être bien difficile de les comprendre comme ce fut le cas avec le gérant d’un fish&chips quand j’essayais de causer avec lui. Il a vite percuté que j’étais un frenchy mais il en a pas tenu rigueur.

Sachez aussi que les gallois ont aussi leur propre langue dont ils sont très fiers. Vous verrez souvent au Nord des panneaux d’indication dans les 2 langues.

Quelques mots :

  • Croeso : Bienvenue ;
  • Diolch : Merci. Alors j’ai bien tenté de dire merci en gallois, mais ils se tapaient des barres de rire à chaque fois !!!!
  • Cymru (dire cumri) : Pays de Galles

Je recommande les liens suivants:

  • Terres Celtes: Pays de Galles
  • Les Youth Hostels au Pays de galles
  • Un épisode de J’irai dormir chez vous se passe en partie au Pays de Galles ;
  • L’émission Echappées Belles a consacré un épisode au Pays de Galles (Echappees Belles);
  • Le guide du petit futé Grande Bretagne est pas mal, même si je m’en suis que très peu servi.

Et d’autres choses à savoir ?

Je mets ici quelques petites astuces pour se fondre plus facilement dans la masse:

  • les distances s’expriment en miles et non pas en kilomètres. Ca peut être piégeur 🙂 Pour rappel, 1 mile = 1.609km;
  • on roule à gauche et attendez vous à être surpris au premier rond point à vouloir tourner à droite;
  • quand on fait une randonnée et qu’on croise quelqu’un, on dit bonjour et bon courage;
  • l’imperméable ainsi qu’un bon pull seront toujours vos amis;
  • ne jamais se fier aux prévisions météo, ni même au temps qu’il fait. Dans 10 minutes, ça aura changé. C’est particulièrement vrai au nord;
  • avant de partir, pensez à regarder les dates des vacances scolaires des autochtones. Ca peut vous éviter des surprises si vous ne réservez pas de logement. C’est pour cette raison que j’ai galéré à me loger à Llanberis, car tout était complet à cause des vacances.
  • assister à un match au pays de galles, c’est quand même quelque chose !

Je compléterai si besoin est.