Lorsqu’on m’évoque la Russie, je repense indéniablement au choc culturel ressenti lorsqu’en compagnie de mon pote Toma, nous visitions Narva en Estonie, située à la frontière russe (Estonie- J5 (Altja – Toila). Oh rien de bien spectaculaire, mais cette impression d’être revenu 20ans en arrière et que les choses étaient figées, presque à jamais.

Alors lorsqu’il s’agissait de trouver en commun un nouveau projet de voyage, ce fut presque naturellement que la Russie s’imposait, parmi d’autres choix plus conventionnels. Pour une fois, nous avons bâti un programme, presque figé, en raison d’un contexte de voyage particulier directement visible sur la carte suivante:

russie

Eh oui, nous allons prendre le fameux Transsibérien !

Avant cela, nous partirons ensemble de Paris, pour arriver à Moscou. Durant 2 jours, nous déambulerons dans la ville avant de prendre cap plein Est durant 83 heures en direction d’Irkoutsk en espérant vivre pleinement en immersion parmi les russes.

De là, le lac Baïkal, si mystique, ne peut nous échapper ! Cette partie là du voyage succombera au hasard et à nos envies durant environ 1 grosse semaine: en effet d’après les informations récoltées (elle seront mises par la suite sur le blog mais par avance merci au guide Lonely Planet – Transsibérien), organiser un trek en itinérance/bivouac est chose assez aisée. L’île d’Olkhon semble réunir tout un tas d’avantages par la variété de ses paysages (steppe, forêts, côtes escarpées, un peu de montagne) et par sa « petitesse », ainsi que la rive Ouest du lac permet plusieurs excursions.

Baikal In Spring: Drift Ice

Flickr @BaikalNature (un clic renvoie vers l’image source)

Le mois de Mai est un vrai mois de printemps: les températures peuvent être froides durant la nuit (en dessous de 0°C) mais en général les journées sont belles, les températures montent doucement avec le soleil ainsi que la glace du lac fond doucement. Grâce à notre équipement et expérience face à des températures similaires, nous ne craignons pas le froid. Par la suite, mon pote continuera le périple de son côté jusqu’au bout de la ligne classique du Transsibérien, tandis que je rentrerai en avion de mon côté.

IMG_8574

Prêts pour l’aventure ?