Sous forme d’une FAQ, j’essaie d’apporter réponse à vos questions potentielles:

A qui s’adresse le voyage ?

A tout le monde !!!

  • randonnées et amoureux de la nature un peu partout en dehors des villes, et notamment au Nord, en Laponie pour des fameux treks;
  • solitaires et aspirants à la méditation pour le calme qui règne partout ;
  • citadins avec 2 belles villes à visiter: Stockholm et Goteborg;
  • les amoureux, rien que pour Stockholm et son archipel, lieux hautement romantiques.

Quelle durée de séjour ?

La Suède, c’est peu de monde pour beaucoup de place. Donc c’est grand !

Stockholm mérite facilement 4 jours de visite, vu la quantité impressionnante d’activités possibles pour une capitale si « petite ». L’île de Djurgården concentre de nombreux musées, dont Skansen et le musée Vasa, entre autre. Mais il y a aussi de nombreux ballades à faire, tant la nature s’invite au coeur même de la ville. Je dirai même que c’est la ville par excellence pour flaner.

Pour avoir une bonne idée du pays « entier », 1 mois semble nécessaire, il faut donc inclure:

  • Stockholm, Goteborg,
  • La Dalécarlie, région emblématique avec une quantité astronomique de lacs et de maisons rouges;
  • l’archipel de Stockholm est un lieu « romantique » idéal;
  • l’île de Gotland, voire Öland, même si ce n’est pas administrativement en Suède;
  • La Laponie, pour ses espaces vierges

Ce ne sont que des exemples de lieux parmi d’autres. Des sites spécialisés sauront mieux vous renseigner.

Comment qu’on y va là bas ?

Le meilleur moyen quoiqu’il en soit reste l’avion. Avec SAS, AirFrance ou de multiples compagnies low-cost, Stochokm en 2 heures de vol est excellemment desservi avec pas moins de 4 aéroports !

Arlanda est desservi par les compagnies régulières et de là, on peut se rendre au centre-ville de Stockholm en 20 minutes en train ou 40 minutes en bus (tarif 89SEK soit environ 9€). J’étais parti avec SAS pour 150€ AR en profitant d’une promo. Cela dit, en s’y prenant à l’avance, le tarif ne dépassera pas 200€.

D’autres aéroports comme Skavsta, Bromma et Västerås sont desservis par des compagnies Low-Cost mais nettement moins bien accessibles depuis Stockholm !

Il est bien sur possible de se rendre en Suède en voiture, mais il faut que le voyage soit long pour amortir le coût de l’essence, péage rien que pour les trajets aller et retour. Il faut sacrément être motivé. Je n’en sais pas tellement plus, mais c’est long et très couteux, surtout si vous passez par le Danemark.

Pour les voyages intérieurs, j’ai utilisé la compagnie ferroviaire SJ (http://www.sj.se/) qui à en lire les actualités, n’a rien à envier à la SNCF concernant les retards, grèves et problèmes techniques. Les tarifs sont du même ordre qu’en France, à priori. Le réseau est bien étendu, il est donc possible de bien voyager en train. Par contre, même s’il est théoriquement possible de payer les billets sur Internet, le système marchait toujours mal aux dernières nouvelles. Cela avait déjà été le cas en 2009, je n’avais pu payé par CB sur Internet et donc ait du prendre les billets sur place.

Attendez, mais les hébergements là bas, ça ressemble à quoi ?

Aucun soucis.

Les suédois ont le sens du bon accueil. Il n’y aura aucune surprise dans la qualité des hébergements et peu de surprises non plus sur les places disponibles en dehors des grandes villes.

Réserver un lit en auberge à Stockholm est obligatoire, sinon l’hôtel coutera facilement 100€. Il faut bien s’y prendre à l’avance et même les tarifs ne sont pas forcément donnés.

Pour ma part, j’ai logé à Stockholm à l’auberge http://www.hihostels.com/dba/hostels-Stockholm—Fridhemsplan-054458.en.htm, 22.5€ sans petit déjeuner mais incluant les draps. Il faut savoir que généralement les draps et serviettes sont facturés en supplément. Aucune surprise sur l’auberge de bonne facture, cela dit, les grands dortoirs étaient au sous-sol ! Une autre auberge a excellente réputation et offre un cadre sortant de l’ordinaire; il s’agit d’un bateau (Af Chapman & Skeppsholmen): http://www.hihostels.com/dba/hostel054001.en.htm?n=n.

Ce qui est intéressant aussi, c’est que des réseaux parallèles d’auberges de jeunesse existent en Suède comme le STF – Svenska Turistföreningen (http://www.svenskaturistforeningen.se/en/). En gros, quelque soit l’endroit ou vous allez, vous trouverez à dormir. Au pire, emportez la tente, le camping sauvage y est autorisé !

Bien, mais je paie comment et quel budget prévoir ? Et pis, c’est sûr ?

La Suède est un pays cher et adopte la couronne suédoise comme monnaie (10SEK = 1€). Aucun soucis pour effectuer du change dans l’un des nombreux changes FOREX.

Alors le voyage s’est passé en 2009, les tarifs ne sont plus tout à fait à jour, mais voici quelques exemples:

  • musée Vasa: 95SEK;
  • repas au Subway: 44SEK;
  • bouteille eau 50cl: 30SEK;
  • bière dans un pub: 49SEK;
  • nuit à l’auberge de Falun: 290SEK.

Je n’ai pas d’exemples plus pertinents malheureusement ! J’en ai eu tout pour 540€, 6 jours sur place et 7 nuits, si ça peut vous donner une indication. Sachant que je dépense peu, et mangeait par mes propres moyens le soir.

Par contre, il y a un excellent plan que vous pouvez utiliser: il s’agit de la City Bike Card (http://www.citybikes.se/en/To-buy-a-bike-card/) à Stockholm. Moyennant un esprit sportif, 200SEK, vous avez le droit à 72 heures de vélo dans la ville, de la même manière que le Vélib. Et tout est fait pour. J’ai vraiment vu la ville d’une façon différente que dans le métro ! Je vous le conseille vivement.

Très très bien tout ça, mais on parle comment là bas ?

Un anglais baragouiné suffit à comprendre et à se faire comprendre dans la plupart des cas. Sachez que les Suédois maîtrisent l’anglais comme si c’était leur langue maternelle. C’est assez impressionnant de dialoguer avec une personne de 60 ans en anglais. Cela dit à Falun, j’ai bien trouvé une mamie qui ne semblait pas parler anglais !

Néanmoins, pour les amoureux des langues, voici quelques expressions qui pourraient vous être utiles:

  • Hej (dire hheehh): salut
  • Hej då (dire eh do): salut dans le sens « à la prochaine »;
  • Tack: merci. Pour insister: Tack så mycket (tack so mukké);
  • Varsågod: de rien.

Après en soi, la langue a des traits communes avec l’anglais et l’allemand. En se débrouillant et en déchiffrant bien, on peut comprendre de quoi il s’agit, dans les transports ou en magasin. Par exemple:

  • yaourt: jordbudt;
  • coiffeur: frisör (ça se dit friseur, ça y est vous y êtes ?)

Je recommande les liens suivants:

Et d’autres choses à savoir ?

Je mets ici quelques petites astuces pour se fondre plus facilement dans la masse:

  • Il ne fait pas si froid que ça là bas ^^ Partez en oubliant tous les préjugés !
  • Cela dit, une petite laine et un imperméable ne sont jamais de refus;
  • En conduisant, on met le clignotant à droite et on s’écarte pour laisser passer les voitures allant plus vite;
  • On ne s’énerve pas avec les Suédois !
  • Sortez des sentiers battus, le meilleur atout de la Suède est sa nature !

Je compléterai si besoin est.

N’hésitez pas à poser vos questions dans le livre d’or.