Lundi 11/07/2011

Carte

Journal de bord

Lever tranquille, le sauna a eu l’effet escompté, on est en pleine forme ce matin !!

Aujourd’hui, ça s’annonce plutôt calme.

En effet, on est plus très loin de Riga mais vu l’itinéraire on préfère y arriver demain. Donc cool.

Je discute un peu avec le propriétaire de la guesthouse et il m’explique un peu comment se passent les séances de sauna et les différents types. Déjà le sien, c’est un sauna russe à l’ancienne, avec des pierres, du feu de bois et tout et tout. Pour la pratique, en gros, c’est comme une bouffe entre potes sauf qu’il y a le sauna. Et ça dure des heures et des heures.

Et à la fin c’est le drame !! Nan je déconne, mais on finit par discuter d’un cas réel, lors d’une compétition de sauna, un finlandais en est mort !!! Et on se marre en pensant à ça (paix à son âme).

Nous repartons sur notre route en direction du cap Kolka par un vieux détour (comme visible sur la carte) pour la simple et bonne raison que la route la plus directe et qui supposée être magnifique, eh bien cette route, elle est en terre !!! Donc non, spa pour nous ça.

On se contentera de paysages moins bucoliques par les terres avant de remonter au cap Kolka, qui sépare la mer Baltique du Golfe de Riga.

On se gare à un parking à proximité et c’est parti pour une ballade à pied. Et là, le décor qui s’impose à nous est apocalyptique. Eh oui, une tempête en janvier 2005 a fortement fragilisé la forêt proche du cap Kolka.

C’est ainsi qu’on voit un gros paquet d’arbres déracinées, par terre en vrac. Bref, C’EST LA FIN DU MONDE !!!! Mais non j’exagère.

Le cap Kolka est assez symbolique : ce n’est pas du tout rocheux c’est « juste » la plage de sable qui à un moment tourne à gauche au lieu d’aller tout droit. Je résume méchamment mais c’est ça. Mais je tiens à dire que c’est beau, c’est simple, c’est apaisant.

Bon la trempette, toujours aussi fraîche la flotte !!

On redescend tranquillement, après avoir constaté que la route directe qui était censée être en terre était bitumée, enfin au moins près du cap Kolka. Ca ne nous dit pas  si c’était bitumée tout le long de la route. En redescendant, on s’arrête ici et là au gré des panneaux d’informations (llalalalalalla t’as pas vu, y a une attraction !!!!!!!!!!!) pour voir quelques dunes et plages.

Nous finissons notre journée dans un camping à Engure au pif dans une forêt de pins et avec le toujours chaleureux accueil des moustiques. Nous dormirons dans une chambre d’une petite maison à l’ancienne pour 8 lats, soit 12€ !!

IMBATTABLE. Plus on avance, plus on dort dans des trucs à l’ancienne !!

La plage est proche, nous en profitons pour goûter un peu plus en profondeur l’eau du Golfe de Riga. Enfin vite fait hein, l’eau est meilleure car peu profonde sur les bords. Il faut marcher longtemps avant de s’enfoncer réellement.

Et pis on finira la journée par une bonne douche… publique (enfin chacun son tour) !!

Avec alternance douche chaude et froide !!!

Photos

La forêt, toujours la forêt !!

 

Au cap Kolka, les arbres déchiquetés par la tempête de Janvier 2005 nous donnent un décor apocalyptique !
End of world !

 

La forêt, toujours la forêt. Ah que c’est bon la nature et l’air pure et simple.

where the forest stops ?

 

Notre chambre dans la petite maisonnette louée au camping d’Engure pour pas grand chose. Rustique mais ça suffit !

Engure Camping

 

D’ailleurs le comité d’accueil est là !

Butterfly