Comment commencer cet article alors qu’il évoque un de mes plus beaux souvenirs en Nouvelle-Zélande ?

Burkes Pass.

Dit comme cela, ça n’évoque pas grand chose au touriste lambda. Moi même je n’avais jamais entendu parler de ce petit hameau situé sur la SH8 entre Lake Tekapo et Fairlie. Et pourtant, je suis littérallement tombé amoureux de tout ce que je voyais à partir de la maison de mes hôtes HelpX. Des paysages arides, ouverts, désertiques, des steppes à la sauce néo-zélandaise. Mais aussi des gens savoureux et gentils.

20 habitants au hameau, 700 habitants à Fairlie, 21 kms à droite et 300 habitants à Lake Tekapo, 22 kms à gauche. 4000 habitants peuplent le Mackenzie District pour une superficie un peu plus grande que celle de la Loire Atlantique, peuplée elle de plus d’1,5M d’habitants ! L’activité principale est liée à l’agriculture et à l’élevage de moutons et de chevaux.

Le décor est posé, ici c’est calme.
Panneau de distancesBurkes Pass sous la nuit

20 habitants, ok. Mais concrètement ?

Il faut pas avoir envie d’être très entouré pour venir s’enterrer ici. Mais pourtant, il y a de la vie, car Burkes Pass est un point d’arrêt avec notamment une galerie d’art, une église et un café. D’ailleurs, je vous recommande volontiers de jeter un oeil aux compositions de Linelle Stacey dont plusieurs de ses œuvres sont exposées ici.
Burkes Pass Accomodation Art & Gallery

En face de cette galerie d’art, est disposé un café un peu à la old school. Que cela soit voitures, panneaux tout est à la mode ancienne et participe à un crée une ambiance un peu « western » qui colle assez bien à l’isolement des lieux.
Burkes Pass "old fashion"Burkes PassBurkes Pass "old fashion"Vieille voiture Burkes PassBurkes Pass "old fashion"

Et puis en allant vers la propriété des mes hôtes Helpx, on y trouve l’église St Patricks qui date de 1872. Elle mérite bien une petite visite pour l’ambiance sereine qu’elle dégage et pour le côté amusant des goodies qui sont proposés à la vente afin de contribuer à sa maintenance:

Eglise Saint Patrick de Burkes PassEglise Saint Patrick de Burkes PassEglise Saint Patrick de Burkes PassBurkes Pass Bullock

Au final, 20 habitants et pourtant ce hameau possède une histoire propre, ou les gens s’entraident mutuellement alors que tant de voitures déboulent sans freiner à la vue du panneau « Burkes Pass ».

Au delà du hameau, les couleurs qui changent

J’ai parlé précédemment des paysages complètements ouverts et steppiques. C’est sans compter sur l’influence de la lumière du soleil, changeant sans cesse la couleur des montagnes environnantes, du lever de soleil à son coucher:
Montagnes du Mackenzie CountrySteppes du Mackenzie CountrySteppes du Mackenzie Country au coucher de soleilCoucher de soleil Burkes PassCoucher de soleil Burkes PassNuit tombante sur Burke Pass

Sans parler des lenticulars clouds, des nuages formés par l’arrivée du norwest’arch un vent chaud du Nord Ouest. Lorsque ce vent intervient, les activités des écoliers sont modifiés et au delà de plusieurs jours et le moral peut être influencé. En effet pour l’avoir subi plusieurs jours durant, ce vent est pénible ^^ En hiver, un effet supplémentaire a lieu: la neige se sublime, elle s’évapore. J’aimerais bien voir cela. Mais point de neige, mais juste de longs nuages blancs:
Lenticular clouds annonçant un norwest' arch un vent chaud !Lenticular coulds, effet du Norwest arch, un vent chaud !

Très bien mais le HelpX alors ?

En postulant à une annonce Helpx ou un jeune volontaire vigoureux était recherché pour aider à rénover une maison ainsi que pour diverses tâches domestiques je ne savais pas à quoi m’attendre. Un peu comme souvent en Helpx, c’est la loterie. Cependant l’accueil fut agréable et je me suis senti tout de suite à ma place malgré la mise en garde contre l’ennui possible en dehors des tâches assignées:

There is not much to do here ! you can get bored

Barbara et John ont construit une nouvelle maison en utilisant des procédés bio-climatiques pour être le moins dépendant possible à l’électricité. Tandis que leur ancienne maison deviendra un B&B notamment pour la saison d’hiver. C’est là que résideront mes principales tâches: peinture, nettoyage, aménagement. Du boulot pas très compliqué mais j’apprends et c’est bien là l’essentiel.

Travaux pour le B&B

Évidemment, étant très actif, on ne manque pas de souligner ma rapidité pour l’exécution des tâches. Si bien que je finirai par jardiner, enlever les mauvaises herbes ou encore activité suprême, promener les chiens dans leur grande propriété !
ChiensChiensHelper à Burkes Pass

De longues discussions auront lieu entre moi et Barbara qui reste à la maison la journée. Elle travaille comme interprète en freelance et malgré la précarité de son statut, elle aime la flexibilité que son job lui propose. Lorsqu’elle évoque sa vie pleine et son départ non préméditée des Etats Unis, elle indique:

We have a non secure life but it is much more exciting. We dont know what will be our future.

John, lui travaille comme jardinier aux Hot springs à Lake Tekapo. Il est moins bavard que sa femme mais me conseillera de lire un bouquin que tout amateur de randonnée se doit de lire: « A tramper’s journey » de Mark Pickering. Il me conseillera aussi d’aller faire un trek sur le Two Thumbs Range et on parlera de temps à autre de randonnée et même de survie. Sa spécialité en hiver: la construction d’igloos. Mais John est aussi multitâche, il sait faire un peu de tout, signe d’une vie remplie et de divers jobs.

Alors qu’Eileen la fille cadette va à l’école tous les jours à Timaru, 90 kms et une heure de route de là. Sa mère l’emmène parfois à 6h du matin. Les néo-zélandais ont aucun complexe à couvrir de grandes distances en voiture, et ce même tous les jours. Il faut bien le dire, ils ont beaucoup de place !

A noter que le père et la fille sont des figurants d’un des films Hobbit de Peter Jackson !

Famille d'accueil.
La solitude imposée par l’isolement du village est pleinement assumée par cette famille, qui vit en « autarcie » quasi complète puisqu’avec la construction de cette nouvelle maison, l’électricité est fournie par les panneaux photovoltaïques ou encore par la force de l’eau. Tandis que l’eau de pluie est récupéré dans un énorme tank. Il faut bien l’avouer, l’Hiver amène régulièrement des tempêtes de neige et la famille préfère être en autonomie plutôt que d’attendre l’intervention des services publics lors des coupures d’électricité. D’autres techniques sont utilisés pour optimiser au mieux l’énergie est répondre à une logique de conception bioclimatique.

Pommes

Pour exploiter au mieux le soleil, la maison est donc en hauteur et chaque soir, admirer le coucher de soleil, toujours différent était un régal pour les yeux:

Coucher de soleil Burkes PassCoucher de soleil Burkes PassCoucher de soleil à Burkes PassCoucher de soleil Burkes Pass

Tout a une fin

Alors qu’il était bientôt l’heure de rentrer en France, après 3 semaines de volontariat entrecoupé de deux virées en dehors de la famille, j’ai du me résoudre à ne pas trop céder à la nostalgie après tous ces moments qui resteront gravés dans ma mémoire.

Les derniers mots de Barbara seront les suivants, évocateurs des discussions intenses et profondes que l’on a eu:

Come back with your wife and 2 kids !

Le Mackenzie Country, c’est sur, j’y reviendrai. Ou pas !

 

L’offre Helpx vous intéresse ?

Contactez moi et je vous passerai les coordonnées de cet hôte Helpx.